Actualités

#
Journal of applied Ichtyology : How to efficiently determine the size at maturity of small‐sized tropical fishes: A case study based on 144 species identified via DNA barcoding from southwestern Madagascar
#
Un numéro spécial de la revue Marine Pollution Bulletin est lancé depuis Janvier 2020. Edité par Serge Andréfouët, Sébastien Lefebvre et Alain Lo-Yat, il devra recueillir une grande partie des résultats du projet. Pour le moment 4 articles sont soumis et une douzaine d’autres sont prévus d’ici la fin de l’année 2020.
#
La santé du bénitier Tridacana maxima dépend des espèces qui l’entourent. C’est la découverte qu’ont faite des scientifiques de l’ UMR ENTROPIE et leurs partenaires en étudiant différents assemblages en aquarium de bénitiers et diverses espèces de coraux.
#
Les recherches publiées dans la revue Science le 17 avril par des chercheurs de l’Université de Montpellier, de l’ IRD, du CNRS et de l’Université de la Nouvelle-Calédonie, qui ont étudié 1800 récifs coralliens de 41 pays différents, montrent que certaines aires marines protégées pourraient constituer une solution « gagnant-gagnant », bénéfique pour l’ Homme et la biodiversité..
#
Les premiers résultats de l'apport de la science participative à l'étude des Acanthasters spp. sont sortis : Scientific report https://doi.org/10.1038/s41598-019-57042-1 - un indice: ça marche !
#
Seabirds: Sentinels beyond the oceans par M. Thibault, F. Houlbrèque, A. Lorrain & E. Vidal https://science.sciencemag.org/content/366/6467/813.1
#
A la base de la biodiversité marine, les coraux de notre lagon [neo-calédonien] sont exceptionnels à bien des égards. Face aux pressions de l’homme, de l’activité minière et devant la menace du changement climatique, ce milieu est de plus en plus soumis à rude épreuve. Et si les scientifiques restent vigilants, ils assurent que nos récifs sont en meilleur état qu’ailleurs.
#
"Dans le sud du canal du Mozambique se trouve l’île Europa. Pour contribuer à préserver l’état exceptionnel de son récif corallien, une équipe de l’Université de La Réunion a déployé un dispositif innovant visant à suivre en continu le paysage sonore de cet écosystème."
#
Ce rapport est issu des conclusions des experts et des rapporteurs de l’atelier « Biodiversité en Océanie » qui s’est tenu à Nouméa les 24 et 25 juin derniers. Il a été présenté le 5 septembre à Apia (Samoa) aux ministres de l’Environnement des 26 États et territoires du Pacifique, lors de la réunion du PROE.
#
Avec l’ADN environnemental, les scientifiques peuvent aujourd’hui détecter des espèces peu visibles ou méconnues. Une technique révolutionnaire qui offre de nouvelles façons d’appréhender la biodiversité