Posted by admin  |  September 7, 2020

 

Le Vanuatu poursuit ses efforts pour mieux gérer ses ressources d’holothuries, très convoitées par le marché asiatique comme dans tout le Pacifique sud-ouest. Après deux années de fermeture nationale, le Département des Pêches a rouvert la pêche de manière très contrôlée en septembre 2019, en s’appuyant sur sa propre évaluation et sur les recommandations de l’IRD [lien vers rapport Marc 2016] et de la CPS [LIEN vers leur article de la newsletter de la CPS].

L’UMR ENTROPIE (Marc Léopold et Pascal Dumas) avait fortement appuyé le Département des Pêches du Vanuatu entre 2010 et 2016, en collaboration avec la province Nord, pour mettre en place un suivi biologique et un système de quotas. Mais le contrôle et la surveillance avaient été insuffisants au moment de la crise qui avait suivi le cyclone Pam en 2015, et la pêcherie d’holothuries avait été surexploitée. Cette fois, des innovations ont été apportées pour mieux faire respecter les quotas spatialisés par espèce.

Cette communication témoigne du renforcement des capacités du Département des pêches du Vanuatu et de sa volonté de transparence. Nous sommes heureux d’y avoir contribué avec nos partenaires, et souhaitons le succès de cette nouvelle étape !

Pour plus d'infos :

- Newsletter

- Rapport de Marc léopold (2016)

 

Projet(s) concerné(s) par cette actualité :
Aucun projet lié.