Posted by admin  |  October 7, 2020

 

La saison des baleines se termine en beauté pour l’équipe de scientifiques de l’IRD et de l’association Opération Cétacés embarqués il y a deux semaines pour une ultime mission de recherche. Malgré une météo difficile, la 9ème campagne MARACAS (Marine Mammals of the Coral Sea) s’est bien déroulée à bord de l’Amborella, navire du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie. Le but de cette mission : retourner sur les bancs peu profonds à proximité de l’île de Walpole dans le parc naturel de la mer de Corail. En effet, les précédentes missions MARACAS menées dans cette zone en 2016, 2017, 2018 et 2019 avaient montré que les baleines à bosse étaient susceptibles de se regrouper en grand nombre dans ces habitats.

Au cours des 2 jours de travail en mer, une vingtaine de baleines différentes ont été observées. La comparaison des photographies de nageoire caudale de ces animaux avec celles du catalogue de Nouvelle-Calédonie nous a permis d’en reconnaître certaines. Un quart des baleines observées sur le banc de l’Orne pendant la mission MARACAS 9 avaient déjà été vues dans le Lagon Sud avant 2020. La douzaine de biopsies (prélèvement de tissus) réalisées permettront d’affiner notre connaissance des liens qui existent entre les différentes zones du parc naturel de la mer de Corail, ainsi qu’avec les archipels d’Océanie voisins. 

Plus d'infos sur Opération Cétacés et les missions MARACAS c'est par ICI