De la structure génétique au fonctionnement des populations

  • Récif corallien frangeant, Kavieng, Papouasie Nouvelle-Guinée

    © Serge Andréfouët - IRD

Cet axe de recherche a pour but de mieux comprendre la structuration et le fonctionnement des organismes marins, de l’individu jusqu’aux processus populationnels.

La problématique nécessite la connaissance des espèces, des micro- (bactéries, microalgues…) aux macro-organismes (benthiques ou pélagiques, poissons, mammifères marins, oiseaux marins), de leur histoire évolutive, de leurs traits d’histoire de vie, de leurs comportements et de la dynamique de leurs populations.

Deux grands champs de recherches sont développés, l’un concerne la caractérisation et la distribution des organismes marins tropicaux et le second concerne la biologie des populations et l’étude des processus évolutifs et adaptatifs à l’échelle individuelle et populationnelle.

Les approches utilisées afin d’appréhender ces questionnements sont le plus souvent intégratives et font notamment appel à des analyses morphologiques, génétiques, moléculaires, fonctionnelles, télémétriques, géographiques et informatiques.