Projet BioReCIE

Description du projet

Biodiversité, ressources et conservation des récifs coralliens des Iles Eparses

Les connaissances sur les récifs coralliens des Iles Eparses sont très fragmentaires, voire inexistantes du fait de leur accessibilité limitée. Sous l'impulsion des TAAF, ces îles devraient être classées en AMP (statut national) afin de renforcer la protection et la gestion de leurs milieux marins. Mais la mise en place d'AMP nécessite un plan de gestion qui doit s’appuyer sur des connaissances fondamentales du milieu et des communautés associées aux écosystèmes coralliens. Face aux lacunes de connaissances et pour répondre aux besoins des gestionnaires, le programme, ciblé sur les Iles Eparses situées dans le canal du Mozambique, a pour objectifs de :

  1. Compléter les données acquises sur la biodiversité des écosystèmes coralliens à travers des inventaires (Macrophytes, Cnidaires, Annelides, Mollusques, Crustacés, Echinodermes, Poissons) associés à une base de données (BD) et une base d'information géographique (SIG), outils essentiels pour l'élaboration d'un plan de gestion.
  2. Etablir un point zéro des ressources halieutiques récifales afin d'obtenir des variables (diversité, densité et biomasse) permettant d'estimer l'état des ressources en poissons sur chacune des îles ;
  3. Rechercher des indicateurs potentiels de perturbation pour un suivi optimisé du milieu sur le long terme dans le cadre de la mise en place d'un observatoire naturel sur les Iles Eparses. Des modèles linéaires type GLM permettront d'analyser la réponse d'un ensemble de variables à une situation contrastée de perturbation (ex. pêche, blanchissement corallien).

Rattachement à des programmes nationaux ou internationaux : Interface (ANR, 2006-2011), PAMPA (LITEAU, 2008-2011), BioRec (MOM, 2010-2012), The future of coral reefs in WIO region (WIOMSA, 2010-2011), Is there a WIO coral triangle? (MASMA/WIOMSA, 2009-2011), Biodiversité des récifs coralliens des Iles Eparses (Véolia).

Principales collaborations :

  • Locales (Réunion) : IRD (UMR 227, UMR DEV Espace), Université Réunion (ECOMAR) , Réserve Naturelle Marine de La Réunion, ARVAM, Aquarium Réunion
  • Nationales : Université Paris VI (FRE 3350), MNHN Paris (UMR 7138), Agrocampus Ouest (UMR 985) , Ecole Navale de Brest (IRENAV)
  • Internationales : Museum Stuttgart, Allemagne; Oceanographic Reseach Institute (ORI), Afrique du Sud; Natal Museum, Afrique du Sud; Coastal Ocean Research & Development Indian Ocean (CORDIO), Kenya

Des interactions sont prévues avec les projets :

  • ALGAEPARSES (porteur Line Le Gall, UMR 7138) sur le volet biodiversité des algues
  • DivInE : Diversité des INvertébrés des îles Eparses (porteur Henrich Bruggemann, ECOMAR, Université Réunion), sur l'aspect taxonomie et cartographie des habitats
  • SMANG : Scattered islands MANGrove (porteur François Fromard, UMR 5245) sur les relations mangroves-récifs coralliens à Europa

Des collaboration sont également prévues pour la mise en commun de moyens à la mer avec les projets :

  • BioMiCor : Biodiversité des microorganismes toxiques et pathogènes des récifs coralliens du Sud Ouest de l'Océan Indien (mission Marion Dufresnes)
  • Futur'îles (porteur Erwann Lagabrielle, IRD UMR Espace-Dev) sur les campagnes en mer.

Diffusion

Les données sont diffusées sur l'INPN: https://inpn.mnhn.fr/espece/inventaire/T116_1


Campagnes du projet

Mission Europa, novembre 2011

Mission Glorieuses, novembre 2012

Mission Juan De Nova, décembre 2013

-> voir les données du programme (Lagplon)


Taxons étudiés

Algues - voir les données

Cyanobactéries - voir les données

Décapodes - voir les données

Echinodermes - voir les données

Hydraires - voir les données

Poissons - voir les données

Scléractiniaires - voir les données