Posted by admin  |  March 10, 2021

 

Maxime Duphil est doctorant à l'Ecole Doctorale Sciences de l'Envrionnement :

" Mes travaux de recherche s'effectuent à l'IRD de Nouméa au sein du laboratoire ENTROPIE (UMR 9220). L’objectif principal de ma thèse est d’évaluer le rôle protecteur des écosystèmes côtiers (récifs, herbiers et mangroves) dans la réduction de l’aléa submersion marine en Nouvelle-Calédonie. Le travail de thèse portera à la fois sur l’étude de phénomènes saisonniers (e.g houle) et d’évènement extrêmes (e.g cyclones et tsunamis). Ce service écosystémique de protection sera abordé selon une approche interdisciplinaire entre sciences Humaines et Sociales (e.g enquêtes de terrain) et sciences de la Terre (e.g modélisation hydrodynamique). Le but est de pouvoir quantifier et qualifier l’effet de filtre par les écosystèmes sur plusieurs sites en Nouvelle-Calédonie en s’intéressant à différentes variables hydrodynamiques : niveaux d’eau, vagues et courants. "

Nous lui souhaitons la bienvenue dans l'équipe !