Posted by admin  |  September 30, 2020

 

Le dugong est présent dans 46 pays de la bande inter tropicale et pourtant, la façon dont cet animal utilise les zones lagonaires coralliennes reste peu connue malgré l'importance de ces habitats dans l’aire de répartition de cette espèce vulnérable. Un système de repérage par satellite-GPS a été utilisé pour explorer l'utilisation spatiale de 12 dugongs dans 3 régions lagonaires de la côte ouest de Nouvelle-Calédonie : le Cap Goulvain, Ouano et Nouméa. Les mouvements des dugongs variaient selon les individus et tous, sauf un, ont entrepris des déplacements à grande échelle (> 15 km; moyenne [± SE] 37,7 ± 5,2 km) depuis leur lieu de capture (distance maximale de la voie navigable: 13,8 à 72,9 km). Les distances en ligne droite entre les emplacements GPS les plus éloignés étaient de 21,3 à 74,5 km. Des zones utilisées de manière intensive ont été identifiées dans les 3 régions. Les dugongs ont passé la majeure partie de leur temps à l’intérieur des lagons (99,4% des emplacements GPS se situent à l'intérieur de la barrière corallienne). Néanmoins, lorsque le lagon était étroit et confiné, 3 dugongs ont utilisé la zone océanique, suivant la crête récifale à l’extérieur du récif barrière pour se déplacer entre les baies. Ces résultats pourront être utiles à la conservation et la gestion de l’espèce en Nouvelle-Calédonie mais aussi dans d’autres pays présentant des habitats similaires où les dugongs sont considérés comme en danger critique d’extinction et donc trop peu nombreux pour permettre de tels suivis.

Cleguer C, Garrigue C, Marsh H (2020) Dugong (Dugong dugon) movements and habitat use in a coral reef lagoonal ecosystem. Endang Species Res 43:167-181. https://doi.org/10.3354/esr01061