Le Pôle Formation et Enseignement Supérieur a pour mission de faire le lien entre l’UMR et les enseignements réalisés à l’Université de La Réunion et à l’Université de la Nouvelle-Calédonie, à organiser et animer les accueils de stagiaires de master, et à fédérer la recherche doctorale réalisée dans l’UMR.


Master BEST ALI

L'objectif du Master Biodiversité Ecologie Biodiversité et EcoSystèmes Tropicaux (BEST) est de former des étudiants de niveau bac+5 capables de mener des travaux de recherche fondamentale ou appliquée, des travaux d'expertise ou d'évaluation environnementale dans les domaines de l'écologie et de la biodiversité tropicale.

Selon le parcours choisi et les stages réalisés en M1 et en M2, les étudiants se spécialiseront dans le domaine des écosystèmes aquatiques, littoraux et insulaires (ALI) ou dans celui des écosystèmes terrestres, naturels et cultivés (T).

A l’issue du Master les étudiants pourront, soit poursuivre en doctorat dans un des domaines cités plus haut, soit intégrer des postes d’ingénieur, chargés de mission, experts ou conseillers dans des collectivités, des bureaux d’études, des groupements professionnels ou des gestionnaires d’aires protégées ou de ressources biologiques tropicales.

Site web du Master BEST ALI

Master Gestion de l'environnement

Le master Gestion de l’environnement est une formation adaptée au contexte calédonien qui se déroule sur deux années, comportant 4 semestres d’enseignement et de stages.La première année se déroule intégralement à l’UNC et contient un stage de deux mois au second semestre.

En deuxième année, le semestre 3 est un semestre de mobilité obligatoire à l’extérieur de la Nouvelle-Calédonie, dans un master choisi par l’équipe pédagogique. Le semestre 4 est un stage de 5 mois minimum dans un organisme de recherche ou en entreprise, sur un sujet validé par l’équipe pédagogique.

L’objectif de ce master est de former des cadres (de niveau bac + 5) compétents pour exercer des métiers liés à l’environnement que ce soit dans des entreprises (minières, de restauration des milieux, d’études environnementales, etc.) ou dans des collectivités publiques (notamment provinces, gouvernement et communes).

Les compétences acquises permettront de gérer et d’appréhender, avec une approche intégrée et pluridisciplinaire, des problématiques générales de gestion de l’environnement (conservation, restauration), des ressources naturelles et de suivi/contrôle des activités à impact environnemental.

Site web du Master gestion de l'environnement