Usages, valorisation et gestion des ressources et des écosystèmes

Thème précédent
Thème suivant
  • Télédétection

    Télédétection

  • Usages

    Usages

La composante humaine de l’écosystème ne doit pas être vue seulement sous l’angle de la perturbation mais bien sous la forme d’une interaction avec les ressources et le milieu. Il s’agit d’un élément propre à l’écosystème, à intégrer dans les analyses afin de mieux appréhender les adaptations et les évolutions des écosystèmes marins. Les phénomènes de résistance et de résilience face aux changements constituent des objets de recherche favorisant la transdisciplinarité en particulier entre les sciences de la nature et de l’environnement et les sciences humaines et sociales.

 Dans ce contexte, le développement d’une recherche scientifique transdisciplinaire et à vocation finalisée constitue à la fois un pré-requis et une priorité. Ainsi, les « aires marines protégées », le concept de « patrimoine » (naturel ou culturel) ou de «services écosystémiques » dans le contexte de la biocompléxité des écosystèmes marins et insulaires tropicaux seront des objets prioritaires d’études, nécessitant l’émergence de nouveaux paradigmes afin de répondre aux défis posés par le développement durable. Dans les milieux marins littoraux et océaniques de la zone tropicale, la pression anthropique est forte, générant une érosion de la biodiversité et une dégradation globale des écosystèmes, exploités ou non. La prise de conscience de la vulnérabilité de ces systèmes répond à une demande sociétale croissante pour un développement et une gestion durable des milieux et de leurs usages. 

Objectifs
Gestion spatialisée des pêcheries côtières
Planification de la conservation
Indicateurs et systèmes d'observation
Etude des écosociosystèmes