Deux bossus blancs du genre Gymnocranius, jusqu'ici appelés Gymnocranius sp. D et Gymnocranius sp. E, restaient non décrits. Un chercheur d'entroPI, associé à un collègue de la National Taiwan University et un étudiant en thèse de l'Université de Miyasaki au Japon, décrivent Gymnocranius sp. E comme Gymnocranius obesus sp. nov.

Cette nouvelle espèce est morphologiquement distincte de toutes les autres espèces connues du genre Gymnocranius par une combinaison de caractères morphologiques. Gymnocranius obesus sp. nov. est génétiquement distinct de son plus proche parent connu, Gymnocranius sp. D, par la séquence nucléotidique du gène mitochondrial du cytochrome b. Gymnocranius obesus sp. nov. atteint au moins 295 mm de longueur. Sa distribution, des îles Ryukyu à Bali en passant par Taïwan et la mer de Flores, coïncide essentiellement avec la moitié occidentale du Triangle de Corail.

Le genre Gymnocranius compte désormais 11 espèces (dont quatre ont été décrites ces dernières années), mais d'autres espèces ont été repérées (dont Gymnocranius sp. D) et restent à décrire ou à ressusciter et re-décrire. Et il en va ainsi de nombreuses familles de poissons récifaux.

Lien vers l'article des Comptes rendus de l'Académie des sciences : http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S163106911730135X

Sujets
Autres actus
Aucune actu trouvée.

Chargement de la conversation