MISSION SUPER NATURAL

Les coraux peuvent-ils résister au changement climatique ?

En Nouvelle-Calédonie, à Bouraké, un site parfaitement adapté pour étudier l’effet combiné de l’acidification des océans, du réchauffement climatique et de la désoxygénation en milieu corallien a été identifié par l’unité de recherche ENTROPIE.

Ce site est une opportunité unique pour évaluer en conditions naturelles la capacité des coraux à s’acclimater, voire à s’adapter au changement global.

Au cours d’une première mission en 2016, plus de 21 espèces coralliennes ont été recensées en abondance dans ce système de mangrove, où trois paramètres environnementaux varient périodiquement et de manière régulière (acidité pH : 7.9-7.4 ; température T : +1-2°C ; pression partielle de l’oxygène dissous dans l’eau pO 2 = -20%) en comparaison avec un site corallien témoin.

Les premiers résultats seront bientôt publiés par journal Nature Scientific Reports.

Le projet SuperNatural a un double objectif : (1) décrire le site et caractériser la variabilité des paramètres environnementaux de l’eau, et (2) évaluer les réponses phénotypiques et moléculaires des coraux aux conditions extrêmes.

Du 6 au 15 avril 2017, une équipe pluridisciplinaire de l’IRD, en collaboration avec le CNRS et l’Université de Technologie de Sydney (UTS) sera en mission scientifique en face de la mangrove de Bouraké à bord du navire océanographique Alis (chef de mission :Riccardo Rodolfo-Metalpa, IRD/UMR Entropie).

Pendant 9 jours, les scientifiques étudieront ce système unique pour mieux comprendre la capacité d’adaptation des coraux à des conditions extrêmes, similaires à celles modélisées pour les décennies à venir.


Contact Entropie:

- Riccardo Rodolfo-Metalpa

Contact IRD:

- Isabelle Gasser, Intérim Communication : isabelle.gasser@ird.fr | +687 260799


Sujets
Autres actus
Aucune actu trouvée.

Chargement de la conversation